Concours Jeunes Chorégraphes Sobanova #3 : un jury d’experts

Pour la troisième édition de son Concours Jeunes Chorégraphes, Sobanova réunit un quatuor d’experts pour dénicher la future génération de chorégraphes. Présidée par Abou Lagraacie La Baraka, pour la deuxième année consécutive, cette édition se déroulera le samedi 19 mai à l’Apollo Théâtre à ParisPierre-François Heuclin, Conseiller auprès du Directeur de l’Opéra National de Paris, nouvellement nommé Directeur artistique de Vaison Danses aura à ses côtés Gaël Domenger du Malandain Ballet Biarritz et Mourad Merzouki, cie Käfig et directeur du CCN de Créteil.

Focus sur Mourad MERZOUKI – Cie Käfig et directeur du CCN de Créteil

Véritable figure du mouvement hip-hop depuis le début des années 1990, Mourad Merzouki inscrit son travail au carrefour de multiples disciplines. Autour de la danse hip-hop explorée dans tous ses styles, se greffent le cirque, les arts martiaux, les arts plastiques, la vidéo et la musique live. Il se forme dès 7 ans dans la pratique des arts martiaux et des arts du cirque. Il découvre le hip-hop à 15 ans et  la chorégraphie et crée ainsi sa première compagnie Accrorap en 1989 avec Kader Attou, Eric Mezino et Chaouki Saïd.

En 1996, il crée  Käfig  qui signifie « cage » en arabe et en allemand. Ce choix indique son parti pris d’ouverture et son refus de s’enfermer dans un style.
De 1996 à 2006, il créé 14 pièces, dont la diffusion ne cesse de s’élargir. Depuis 1996, 27 créations ont été présentées dans 700 villes et 60 pays. La compagnie Käfig a donné 3000 représentations devant 1,5 million de spectateurs. En moyenne 140 représentations à travers le monde rythment la vie de la compagnie chaque année.

À partir de janvier 2006, Mourad imagine et conçoit un lieu de création et de développement chorégraphique qui met en œuvre un nouveau rendez-vous pour la danse hip-hop avec le festival Karavel : le centre chorégraphique Pôle Pik ouvre ses portes à Bron en 2009.

En juin 2009, le chorégraphe est nommé à la direction du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne. Il y développe un projet intitulé « La danse, une fenêtre sur le monde », dont l’ouverture est le maître-mot. Il poursuit, à côté de la création et de la diffusion de ses spectacles, un travail de formation et de sensibilisation à la danse hip-hop, en créant des rencontres originales favorisant l’accès à l’art chorégraphique et le soutien aux équipes indépendantes. En 2013, il créé le festival Kalypso, offrant un nouvel espace de visibilité aux compagnies de danse hip-hop sur le territoire francilien.

Mourad Merzouki est membre de la commission d’aide à la création chorégraphique de la DRAC Île-de-France et du comité mécénat danse de la Caisse des Dépôts. Il est parrain de l’association Laka Touch, « Danse de l’âme par le geste », utilisant la danse au service de la santé, pour les publics isolés et fragilisés. Il est par ailleurs régulièrement invité comme jury au Grand Prix de Paris Let’s Dance. Mourad Merzouki a reçu de nombreuses distinctions dont Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur et la Médaille d’Honneur de la Ville de Lyon.

Plus d’infos ici 

© Michel Cavalca

Partager cet article

Laisser un commentaire